151113 • Instants Chavirés • Victor Herrero (esp) + Norberto Lobo (por)

fly automne 3Vendredi 15 novembre 2013 à 20h30 (concert à 21h)

Instants Chavirés – 7, rue Richard-Lenoir 93100 Montreuil

(M° Robespierre – ligne 9)

Entrée : 8€

Victor by Jess Knights(c) Jesse Knights

Victor Herrero a été formé à la musique au monastère Franco, érigé dans la vallée montagneuse d’El Valle de los Caídos (La vallée de ceux qui sont tombés), à l’Ouest de Madrid. Des moines bénédictins lui apprirent les chants grégorien et mozarabe. Il rejoint alors le chœur de l’abbaye qui tourne en Europe (et est même invité sur la bande originale du film ‘Farinelli‘ du réalisateur belge Gérard Corbiau, en 1994).
Dans sa ville de Tolède, il forme un groupe psyché rock nommé Cicely, qui s’installe par la suite à Madrid puis se sépare après huit années d’existence, à l’issue desquelles Victor enregistre en solo un album de compositions au piano, ‘Connotaciones para piano‘, en 2006, sous le nom de scène Victor Cicely.
Il rencontre alors une musicienne américaine qu’il épousera, Josephine Foster.
Victor et Josephine préparent des compositions et jouent ensemble aussi bien sur scène qu’en studio.
Victor Herrero joue de la guitare lead sur ses albums ‘This Coming Gladness‘ (Bo’Weavil Recordings, 2008), ‘Blood Rushing‘ (Fire Records, 2012) et ‘I’m a Dreamer‘ (Fire Records, 2013).
En 2009 il publie son second album solo, ‘Anacoreta‘ (Bo’Weavil Recordings). C’est un album de compositions écrites pour guitare espagnole, qui, dans l’emploi de différents genres musicaux, témoigne de son parcours d’apprentissage: musiques classique, folklorique et contemporaine sont réunies et retravaillées au prisme de l’influente musique traditionnelle andalouse.
2010 est l’année d’Anda Jaleo‘ (Fire Records), un album enregistré avec son épouse et leur ensemble folklorique, sous le nom Josephine Foster & Victor Herrero Band. C’est une collection de chansons traditionnelles récoltées et mises en harmonie musicale pour piano en 1930 par le poète espagnol Federico Garcia Lorca.
Avec ce même ensemble, ils réitèrent deux ans plus tard; c’est l’album ‘Perlas‘, un recueil de chansons traditionnelles et de leurs nouvelles compositions originales.
A l’été 2012 le label barcelonais Foehn présente ‘Tiempo para la Cosecha‘, un album du groupe VIVA, où Victor Herrero est accompagné du musicien espagnol Israel Marco et du percussionniste sénégalais Gamal Seya.
Enfin, à l’été 2013, son troisième album solo, ‘Estampida‘ est publié par les labels Foehn et Windbell Japan: il a composé une collection de chansons originales écrites en Espagnol, puisant leur inspiration dans les musique et poésie d’Espagne et d’Amérique Latine.

norbertolobo01Norberto Lobo est un guitariste acoustique qui vit à Lisbonne, au Portugal. Il a publié quatre albums solo sur des labels portugais entre 2007 et 2012.
Une continuité narrative est signifiée dans la musicalité de ces quatre disques, de ‘Mudar de Bina‘ (2007, Bor Land) à ‘Mel Azul‘ (2012, Mbari Music) en passant par les très riches compositions de ‘Pata Lenta‘ (2009, Mbari) et ‘Fala Mansa‘ (2011, Mbari).
Musicien polymorphe inspiré par la samba et bossa-nova des guitaristes brésiliens (Baden Powell, Luiz Bonfá, Paulinho da Viola..) et par la tradition portugaise du fado modernisée par Carlos ParedesNorberto Lobo réunit des traditions musicales jusqu’alors éloignées (American Primitive, blues, ragtime, samba, fado, jazz, musiques improvisées): il surprend par son éclectisme libératoire et  démontre dans l’intensité de son engagement et la construction précise de ses structures musicales la puissance sensible de son jeu.
Sa dernière publication, ‘Mogul de Jade‘, avec son comparse de longue date João Lobo (batterie, voix) date d’août 2013. Il y joue de la guitare acoustique 6 et 12 cordes, de la guitare électrique, de la basse et chante.
Les pochettes des albums solo de Norberto Lobo ont été réalisées par l’artiste suisse Michael Biberstein, qui partageait sa vie entre son pays d’origine et le Portugal et à qui il dédie ‘Mogul de Jade‘.
Il a également pris part aux trio Norman (à partir de 1999 en compagnie de João Lobo et Manuel Mesquita, acteur dans le film ‘Tabu‘ du réalisateur portugais Miguel Gomes) et Tigrala (album éponyme publié chez Mbari Musica en 2010), ainsi qu’au Colectivo Páscoa.
Enfin, Norberto Lobo est aussi acteur dans le film ‘Canção de amor e saúde‘ de João Nicolau (monteur de certains courts métrages de Miguel Gomes et du  long métrage primé ‘Vai e Vem‘ de João César Monteiro).

Publicités